Les Grandes Orgues Cavaillé-Coll

Les Grandes Orgues de Jacques Taddei

La plus récente rénovation (1999-2005) a été réalisée par Bernard Dargassies, sous la supervision de Jacques Taddei (le titulaire aux temps-là) et Jean-Louis Coignet, conseiller de l'orgue de la ville de Paris.

Les travaux de Dargassies (ETAT DES LIEUX, juin 2004 [169 KB] ):
- Restauration de la tuyauterie avec comme point de départ: revenir au caractère original des jeux et réharmoniser les jeux neo-baroque pour acquérir un instrument symphonique homogène.
- Répartion des réservoirs et porte-vents, un ventilateur neuf et un réservoir primaire neuf à ceux qui étaient en place et rétablissement des pressions d'origine.
- Remplacement de moteurs pneumatiques des registres par de moteurs pneumatique des registres électriques, un dispositif électronique solid-state avec un combinateur électronique.
- Retrait du panneau de déflecteur au-dessus du buffet.

- Changements dans le composition:
. un sommier de Positiv complémentair à la place du Soubasse (Pédale) pour placer 4 jeux (5-1/3, 3-1/5, 2-2/7 et Unda maris) qui ne peuvent pas empêcher le son du Récit
. Récit : Clairon 2’ remplacé par un Fifre 1’ ; ajoute d’un Cor de nuit 8'

Avec un don de la Fondation Bettencourt quelques ajouts furent réalisés:
. les mutations résultant en 16 pieds
. une Bombarde 32
. le transfert de la console installé en 1962 sur la première tribune et sa rénovation.
. une trompette 8 en chamade (pour Récit, Grand-orgue et Pédale) à la galerie supérieure.
. installation d'une console mobile afin que le public puisse, chose rare, voir l'organiste pendant qu'il joue. Cela permet également de programmer les grandes pièces symphoniques avec orchestre autour de l’orgue.
Composition de l'orgue après 2005