Les Grandes Orgues Cavaillé-Coll

Les Grandes Orgues de Jean Langlais

Quelques années après 1945, Jean Langlais fit enlever une partie du plafond d'orgue et le fit remplacer par un toit surélevé et aggloméré afin d'améliorer le son du Récit.

Entre 1956 et 1962, une révision très profonde de l'orgue a été effectuée sous la supervision de Jean Langlais, pour faire évoluer l’orgue vers le néo-classicisme très en vogue à l’époque. Les travaux ont été effectués de nouveau par Beuchet-Debierre. L'harmonisation est reprise par Jacques Picaud.

- Les transmission mécaniques des notes et des jeux furent détruites et remplacées par des transmissions électro-pneumatiques (avec un combinateur).
- Les réservoirs du GO et du Positif furent supprimés et remplacés par des régulateurs verticaux à ressorts. La pression est unifiée entre basses et dessus. Le parcours originel des porte-vent est modifié.
- Un nouvelle console avec un combinateur électro-mécanique, pédale de cresendo et des pistons.*
- Changement de composition:
. GO: Octave 4' était remplacée par une Flûte 4' (peut-être c'est déjà fait en 1933); le cornet est refait à neuf et placé sur un sommier auxiliaire. La résultante 16 du Plein-jeu est bouchée.
. Positif: la Viole de gambe est remplacée par un Larigot 1 1/3' ; la Flûte Octaviante 4 est coupée ‘au ton’, mais munies d’enchoches
. Récit: deux chapes de flanc sont ajoutées sur le sommier de 1933 pour placer un Clairon 2’** et le Plein jeu IV de 1933 dont la place est occupée par un (nouveau) Principal italien 4'; la Flûte Octaviante 4 est coupée ‘au ton’, mais munies d’enchoches; l'octavin est modifié.
. Pédale: le sommier supplémentaire de 1933 est modifié pour recevoir 3 jeux nouveau (la Soubasse 16 y reste): Prestant 4', Doublette 2' et Bourdon 8' (remplaçant la Quinte)
Malheureusement, une fois dans plus nulle part on trouve les interventions Beuchet-Debierre réalisées concernant la réharmonisation, mais une chose est certaine: l'image sonore de l'instrument a été complètement modifiée. Un jeu de Cavaillé-Coll disparaît (viole de gamba du GO) et deux sont altérés (les deux flûtes octaviantes 4, coupée 'au ton', mais munies d'encoches)

* les anciens claviers sont réutilisé dans l'orgue nouveau de St-Louis-de-Vincennes (Denis Lacorre, 2016). Source: L'orgue Denis Lacorre de l'église Saint-Louis-de-Vincennes. Naga-Infoigrapie, 2017.
** Selon Marie-Louise Langlais (video), son mari avait entendu le clairon 2 de l'orgue du Tabernacle de Salt Lake City, Utah (USA). Il a été impressionné par lui et voulait une gamme complète d’ anches (16-8-4-2) sur le Récit à la Sainte-Clotilde.

1983: des travaux de maintenance par Jacques Barberis, sous la direction de Jean Langlais

- Dépoussiérage général de la tuyauterie, réparation de certaines entailles par colmatage des fuites
- Retour de la Clarinette du Récit sur le sommier de positif, à son emplacement d’origine. Les Tierce et Piccolo de 1933 sont alors placés sur deux petits moteurs en latté à électro-soupapes. Ces jeux ne parlent pas en même temps que ceux sur le sommier à registres. Au Récit la chape de la clarinette reste vide.
- La console est équipée d'un combinateur moderne et d'une pédale crescendo réglable.

Vers 1995: la maison Hédelin installe un combinateur électronique et effectue un petit relevage.

Composition de l'orgue après 1962

Console 1962 (Jean Langlais)

Langlais: Fantaisie sur B-A-C-H (1980)