Les Grandes Orgues Cavaillé-Coll

L'organiste titulaire

Organiste titulaire: Olivier Penin

Né en 1981, Olivier PENIN commence le piano à l’âge de cinq ans et entre en 1987 à la maîtrise de CAEN. Après ses classes principalement auprès de David Noël-Hudson et l’obtention de son prix d’orgue, il est nommé en 2004 par concours à la tribune du grand orgue de la basilique Sainte Clotilde à Paris. Né en 1981, Olivier PENIN commence le piano à l’âge de cinq ans et entre en 1987 à la maîtrise de CAEN. Après ses classes principalement effectuées auprès de David Noël-Hudson et l’obtention de son prix d’orgue, il est nommé en 2004, sur concours, à la tribune du grand orgue de la basilique Sainte Clotilde à Paris. Seul titulaire depuis 2012, il est en charge de la vie musicale du Grand-Orgue, de la musique sacrée et des concerts. A ce titre, il a crée les auditions mensuelles du Grand-Orgue, appelées « Samedis de l’orgue » ainsi qu’une masterclass annuelle qui réunit des étudiants du monde entier. Afin de mieux faire connaitre l’orgue, il réalise également des enregistrements.

Biographie (F, GB, D) [387 KB]

Site internet d'Olivier Penin

Les titulaires successifs en charge du Grand-Orgue

La Basilique Ste Clotilde fut de tout temps, un haut lieu musical et liturgique parisien. Depuis sa construction, des auditions d’orgue y furent très régulièrement données, le dimanche ainsi que le vendredi après-midi.
L’improvisation au grand-orgue a toujours tenu un rôle primordial dans la vie musicale et cultuelle de la Basilique. César Franck tenait beaucoup à cette discipline qu’il enseignait avec rigueur à ses élèves notamment à Charles Tournemire.
Maurice Emmanuel fut un témoin direct de cette transmission
« Qu’il soit pourtant permis à un compagnon d’armes de Charles Tournemire, de se reporter aux temps héroïques où, a Ste Clotilde, ils avaient de compagnie tenté de charmer leurs paroissiens par de trop austères musiques. A entendre il y a quelques semaines, la vibrante improvisation par laquelle s’est close la séance du réveil, j’ai revécu les heures lointaines où j’écoutais Tournemire commenter l’Office et, à la Sortie, certains jours déchainer à l’orgue de tragiques fureurs : car ce mystique s’est doublé d’un authentique dramaturge. Si son art tend à la sérénité et volontairement s’installe en paix, il a par instant des sursauts et secoue les claviers qui tout à l’heure, chantaient avec recueillement, selon leurs fonctions liturgiques. ».
Jusqu’en 1993, date à laquelle les Services dominicaux furent réduit à une unique messe solennelle à 11h, les organistes du grand-orgue étaient mis à contribution pour les offices où le Prélude commençait un quart d’heure avant le début de la Messe, les Messes Basses pendant lesquels l’improvisation devait couvrir la voix du célébrant, les Vêpres pendant lesquels les versets paires du chant du Magnificat étaient improvisés à l’orgue. Cette pratique de l’improvisation au cours des offices, a perduré jusqu’à nos jours et fait encore aujourd’hui la plus grande joie des paroissiens de la Basilique.

Furent organistes au Grand-Orgue :

César Franck, 1859-1890
Suppléant:
Gabriel Pierné, 1885-1890.

Gabriel Pierné, 1890-1898
Suppléant:
George Mac-Master 1893-1894

Charles Tournemire, 1898-1939
Suppléants:
Joseph Ermend Bonnal, ca 1910
Roger Stiegler, ca 1920
Maurice Duruflé, 1920-1927
André Fleury, ca 1922-ca 1930
Jean-Yves Daniel-Lesur, 1927-1936
Henriette Puig-Roget, 1929
Antoine Reboulot, ca 1935
Bernard Piché, 1938-1939
Bernard Schulé, 1938-1945

Joseph Ermend Bonnal, 1941-1944
Suppléant:
Bernard Schulé, 1938-1945

Jean Langlais, 1945-1987
Suppléants:
Pierre Denis, 1945-1972
Pierre Cogen, 1972-1975

Jean Langlais et Pierre Cogen, 1976-1987
Suppléant:
Marie-Louise Jaquet-Langlais, 1979-1987

Pierre Cogen et Jacques Taddei, 1988-1993


Jacques Taddei, 1994-2012

Jacques Taddei et Olivier Penin de 2004-2012

Olivier Penin depuis 2012.
Suppléant:
Nicolas Pichon depuis 2013

Les organistes accompagnateurs

Les organistes accompagnateurs de la Basilique étaient en charge de l’accompagnement liturgique de la schola grégorienne, des chorales ainsi que de d’assemblée lors des Offices. Ces derniers tenaient l’orgue de chœur, jusqu'à son démontage en 1935. A partir de cette date, ils officièrent à l’orgue Pleyel-Cavaillé situé sur la 1ère tribune. Ces derniers assuraient également les casuels et certains Services en semaine.

Théodore Dubois, 1857-1863
Stéphane Gaurion, 1863 (?)-1869
Samuel Rousseau, 1870-1878 (suppléant: Guillaume Couture)
? (Suppléant: Dynam-Victor Fumet), 1879-1887
Clotaire-Joseph Franck, 1888-1890 (?)
Léon Cazajus (Suppléant: Émile Poillot), 1891-1923
Pierre Besson, 1923- ca 1964
Francois Tricot, ca 1964-1987
Yves Castagnet, 1987-1988
Phillipe Brandeis, 1988-1989
Pierre-Michel Bédard, 1989-1993
Sylvie Mallet, 1993-2003
Olivier Penin, depuis 2004

Maitres de Chapelle

Furent Maitres de Chapelle :

César Franck , 1857-1863
Théodore Dubois, 1863-1868
Edouard Marlois, 1868-1869
Stéphane Gaurion, 1869-1875
Alexandre Georges, 1876-1882
Samuel Rousseau,1882-1904
Maurice Emmanuel, 1904- 1907 (Suppléants : Emile Poillot)
Jules Meunier, 1907-1948 ( Suppléants pendant la guerre : Etienne Audfray, Robert Vincent et Pierre Besson)
François Tricot , 1946-1987
Yves Castagnet, 1987-1988
Philippe Brandéis, 1988-1989
Pierre-Michel Bédard, 1989-1993
Marcel Bardon, 1993-1994, également diacre
Après la restauration intérieure de la Basilique et suite aux recommandations du Concile Vatican II qui prône une plus grande austérité dans la liturgie, la fonction de Maitre de Chapelle a été substituée par la fonction de chantres qui dirigent dés lors, le chant d’assemblée depuis l’Ambon.

Sources:
« La tradition musicale de la basilique Sainte-Clotilde de Paris in: L’Orgue n° 278-279 (2007/II-III) 163-176 ISSN 0030-5170
« Ste Clotilde, 40 années Post-Conciliaire (1968-2008) par Jean Tranchant

Statue de César Franck au square Samuel-Rousseau